Libération: «Paysage, fenêtre sur la nature», le Louvre-Lens nature peinture

Philippe Lançon, Libération, 9 May 2023

Très riche, l’exposition raconte l’évolution du rapport des artistes au paysage en mettant en avant des œuvres surprenantes, méconnues ou oubliées. 

 

Votre âme est un paysage choisi, écrit Verlaine. Mais lequel ? Comment et pourquoi les peintres occidentaux ont-ils choisi, depuis la Renaissance, leurs paysages ? Quelles places et quelles fonctions ces paysages ont-ils dans leurs tableaux, leurs dessins ? Religieuse, symbolique, scientifique, politique, ornementale, imaginaire, écologique, métaphysique ? Que deviennent-ils quand l’homme les transforme et, finalement, les violente, pour aller vers ce moment où, selon Julien Gracq, l’épuisant démiurge à vie limitée «n’aura plus sérieusement en face de lui que lui-même, et plus qu’un monde refait de sa main «à son idée» – et je doute qu’à ce moment il puisse se reposer pour jouir de son œuvre, et juger que cette œuvre était bonne ?» Le vers sensible du poète et l’allusion ironique à la Genèse de l’écrivain paysagiste, celle-ci reproduite dans l’excellent catalogue (reproductions réussies, textes précis et non bavards), pourraient servir d’exergue à la riche exposition du Louvre-Lens.

 

Elle parcourt les évolutions et les nuances des artistes en trois grandes étapes qu’on peut définir chacune d’un mot : recherche, confrontation, destruction. A mi-parcours, un grand demi-soleil kitsch en aggloméré, créé par l’artiste et scénographe de l’exposition Laurent Pernot, sert de seuil au visiteur.

 

 

https://www.liberation.fr

76 
of 135